top of page

Quel cadrage, ou 'plan', pour vos portraits ?

Dernière mise à jour : 7 déc. 2023

Quand vous concevez un projet de réalisation de portraits d'entreprise il faut déterminer le type de cadrage, ou plan, souhaité. Cet article présente les plans les plus habituels pour le portrait et quelques conseils qui vous aideront dans votre choix.


'PLAN' et 'CADRAGE'


Le cadrage détermine les limites de la scène que l'on veut photographier et les éléments qui apparaîtront dans l'image. On parle également de la manière d'orienter l'appareil; on peut cadrer au format 'paysage', c'est à dire à l'horizontal, au format 'portrait' (vertical), ou même carré pour certains boîtiers. Il est possible de re-cadrer une image en post-production.


Le terme 'plan' vient du cinéma et décrit, en quelque sorte, le niveau de zoom sur une scène : un plan large (ou d'ensemble) aura, par exemple, le Champs de Mars et la Tour Eiffel; à l'inverse, le gros plan montrera un 'zoom' sur le visage d'un personnage. Quand il s'agît de photographier un portrait le 'plan' permet de décrire plus précisément le cadrage (en hauteur) de la personne.


Voici une schématisation des différents plans pour un portrait. Les termes que j'utilise sont parfois volontairement différents de ceux utilisés dans le cinéma ou ailleurs.




Type de plan et l'utilisation de l'image


Dans le choix du plan pour vos portraits d'entreprise vous devez prendre en compte à quoi vont servir les images :


- 'trombinoscope' d'entreprise

- page de présentation d'une équipe sur votre site web

- présentations 'PowerPoint'

- illustration dans vos documents corporate, Rapport d'Activité, etc.

- diffusion à la presse pour publication dans des articles ou autre utilisation éditoriale

- utilisation sur les réseaux sociaux

…etc.


Le plan 'tête-épaules' est très utile car c'est surtout le visage qui est important dans un portrait corporate. Une image de ce type permet une utilisation très large, particulièrement pour les trombinoscopes d'entreprise, des présentations et sur les réseaux sociaux pro.


Cependant, le portrait tête-épaule limite ne permet pas de créer une réelle dynamique. Si vous donnez un portrait tête-épaules à un rédacteur en chef pour un article de presse, il est presque certain que l'image occupera une petite place sur la page. En revanche, si vous fournissez un portrait en plan taille, ou en plan américain, avec une dynamique accrue apportée par une posture (bras croisés par exemple), vous donnez plus de matière au rédacteur pour sa mise-en-page. Il a la possibilité de re-cadrer l'image si nécessaire et appréciera le fait d'avoir plus d'options. Il y a aussi des chances que l'image occupera une place plus grande.


La bonne solution !


Le nombre de pixels des appareils photo nous permettent de photographier plus large et de re-cadrer en post-production. Pour des portraits corporate destinés à une utilisation large, je propose à mes clients de cadrer au plan taille (ou au plan américain) et de fournir l'image avec le cadrage d'origine, puis une version re-cadrée en tête-épaules. Vous aurez alors plus de possibilités quant à l'utilisation de ces portraits. Ce service est gratuit.


Le portrait en pied (plein pied)


Il est relativement facile de réaliser des portraits en pied quand on photographie les personnes en situation* dans les locaux d'une entreprise, du moment qu'il y a un recul suffisant. Mais si vous souhaitez des portraits en pied sur fond neutre* c'est un peu plus compliqué car il faut monter un fond avec 'cyclo' qui évite la présence d'un 'horizon'. Le 'cyclo' c'est l'arrondi crée entre le mur et le sol quand on déroule un papier de fond pour qu'il recouvre le sol (un peu au delà du point où le sujet est placé).


Le rouleau de papier représente un coût supplémentaire pour les portraits en pied. S'il est possible de faire le portrait sans le papier et de faire un détourage du sujet en post-production, c'est aussi un coût supplémentaire.


Pour des portraits sur fond neutre en plan américain, taille, buste ou tête-épaules, un mur neutre ou un fond studio pliable suffit car on ne voit pas les pieds - on n'a pas besoin d'un rouleau de papier.


Le moins cher et le plus rapide - les plans buste et tête-épaules


Avec des plans plus serrés comme le plan buste ou le plan tête-épaules on élimine les jambes et une partie des bras. On focalise plus sur le visage et on n'a pas besoin de chercher différentes postures et dynamiques. Il faut moins de temps pour réaliser un portrait en plan buste/tête-épaules par rapport aux portraits en plan taille/américain et le coût du projet serait moindre.


12 vues0 commentaire

Comments


  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

© 2017 Michel Battaglia

bottom of page